Le MBD sur le terrain

Pour établir la biodiversité au niveau des paysages, les collaborateurs de terrain du MBD parcourent, dans les zones d’échantillonnage d’un kilomètre carré, un trajet défini sur une carte (transect) et consignent toutes les espèces qu’ils y observent.

Dans le cas des plantes et des papillons diurnes, le transect défini est de 2,5 kilomètres. Pour le recensement des oiseaux, les parcours sont définis afin de couvrir la plus grande partie du kilomètre carré. Avec trois à cinq kilomètres maximum, les parcours sont nettement plus longs que les transects des plantes et des papillons diurnes.

Le plus souvent, une seule visite de la surface d’échantillonnage n’est pas suffisante. Les surfaces d’échantillonnage doivent généralement être examinées deux à trois fois par an de façon à pouvoir également tenir compte des variations saisonnières dans la composition en espèces. Pour le recensement des papillons diurnes, les surfaces doivent même être inspectées jusqu’à sept fois.

Etape par étape

Ces images montrent un collaborateur du MBD en train de procéder au recensement d’espèces sur une surface d’échantillonnage. Cliquez sur les images pour les agrandir et découvrir le déroulement de chaque étape.

 
 

Images animées

Le film (environ 3 minutes) montre des collaborateurs de terrain lors du recensement de la diversité des espèces dans les paysages. Merci d’être patient: après avoir cliqué sur le bouton «Démarrer», attendez quelques secondes que le film commence.

Vous trouverez de plus amples informations sur l’indicateur «Diversité des espèces dans les paysages»
> ici